27 janvier 2022

Cultiver la diversité

Le comité d’experts sur les risques pour la santé des végétaux au Canada

Demandez une présentation ou posez une question Envoyer une demande

Sommaire

Les végétaux soutiennent la vie sur Terre, fournissant aux humains et aux autres organismes de la nourriture, un abri et de l’air pur. Ils sont à la base du bien-être économique, culturel, physique et spirituel des habitants du Canada. Bien que les végétaux fassent partie intégrante de notre vie – passant souvent inaperçus – ils sont de plus en plus menacés et soumis à des pressions.

Les végétaux sont en effet confrontés à de nombreuses menaces, comme la hausse des températures, la modification du régime des précipitations, les événements météorologiques extrêmes, les maladies et les nouveaux prédateurs. Ces phénomènes sont tous exacerbés par les changements climatiques, la circulation mondiale des personnes et des biens et les processus évolutifs. Il y a encore beaucoup de choses à apprendre sur l’effet des facteurs de stress sur les végétaux et sur leurs interactions avec les organismes nuisibles ainsi que l’environnement. Il est clair, cependant, que les risques pour la santé des végétaux menacent également les écosystèmes plus larges, affectant le climat, la santé humaine et animale, la biodiversité et la sécurité alimentaire. La lutte contre les risques actuels et émergents pour la santé des végétaux est donc essentielle à la continuation de la vie sur Terre.

Cultiver la diversité examine les nombreux risques existants et émergents pour la santé des végétaux au Canada et offre un aperçu des pratiques prometteuses qui peuvent contribuer à les atténuer. Le rapport explore les principaux domaines de risque plutôt que des risques particuliers, ainsi que les stratégies visant à réduire la vulnérabilité tout en accroissant la résilience.

Le commanditaire :

Agence canadienne d’inspection des aliments

La question

Quels sont les risques actuels et émergents les plus importants pour la santé des végétaux au Canada?

Demandez une présentation ou posez une question Envoyer une demande
Fermer

Le comité a cerné trois grandes catégories de risques pour la santé des végétaux : Les changements environnementaux, à savoir, la hausse des températures, les événements météorologiques extrêmes, la modification des régimes de précipitations et les changements d’affectation des terres. Les organismes nuisibles, comme les prédateurs (insectes), les concurrents (mauvaises herbes) et les maladies (agents pathogènes); les questions de gouvernance, notamment les défaillances en matière de surveillance, de communication et de coordination entre les acteurs concernés par le système de contrôle phytosanitaire.

Les principaux facteurs aggravants – le changements climatique, la circulation des personnes et des biens, et les processus évolutifs – peuvent accroître la probabilité d’événements indésirables, la rapidité des changements et la gravité des incidences potentielles sur la santé des végétaux. Ces facteurs aggravants peuvent agir directement sur les organismes nuisibles, les végétaux et l’environnement, mais aussi indirectement en modifiant la relation tridimensionnel végétaux-organismes nuisibles-environnement. En outre, les interactions entre les facteurs aggravants (p. ex. les changements environnementaux qui favorisent l’établissement de nouveaux ravageurs) peuvent soudainement accélérer et amplifier les événements indésirables, ce qui rend l’évaluation et la gestion des risques phytosanitaires plus complexes et incertaines.

Constatations du rapport

  • Le rythme rapide des changements environnementaux met à mal la capacité d’adaptation des populations végétales et du système de contrôle phytosanitaire.
  • Il y a lieu d’évaluer les indicateurs et les paramètres appropriés et pertinents dans tous les aspects du système de contrôle phytosanitaire.
  • Les écosystèmes où les barrières à l’introduction et à la propagation des phytoravageurs sont moins nombreuses, où l’habitat est plus accessible et où les possibilités de lutte sont limitées sont davantage menacés.
  • Les pratiques prometteuses en matière de gestion des risques phytosanitaires comprennent une meilleure capacité de détection, d’identification et de modélisation des populations d’organismes nuisibles et des conditions environnementales pour éclairer les décisions.
  • Les défis liés à l’adoption et à l’application des technologies numériques pour gérer les risques phytosanitaires englobent la disponibilité de l’expertise, les questions de gouvernance des données et le coût.
  • La coordination entre les différents acteurs est essentielle pour réussir le déploiement des ressources et des connaissances afin d’atténuer les risques émergents pour la santé des végétaux.
  • L’inclusion des Autochtones dans le système de contrôle phytosanitaire est une occasion pour le Canada de contribuer à l’atténuation des risques, répondre à ses obligations et de renforcer la réconciliation.
  • Un système de contrôle phytosanitaire inclusif, connecté et réactif est essentiel pour faire face aux risques actuels et émergents au Canada pour la santé des végétaux.

Comité D'experts

Le comité d’experts sur les risques pour la santé des végétaux au Canada