Le futur de la recherche dans l’Arctique et le Nord canadiens

Sommaire

L’Arctique subit actuellement des mutations sans précédent, en grande partie sous l’effet des changements climatiques et de la mondialisation. On prévoit que le niveau record de retrait de la glace de mer mènera à un accroissement du commerce dans le passage du Nord-Ouest. De plus, le réchauffement des océans et le changement de la toundra transformeront les écosystèmes maritimes et terrestres. Enfin, la fonte du pergélisol aura un effet considérable sur l’infrastructure et sur la libération des gaz à effet de serre. Ces phénomènes soumettent les communautés nordiques, et le Canada en tant que pays arctique et maritime, à de profonds impacts économiques, sociaux et écosystémiques.

Pour faire face à ce contexte changeant, les chercheurs canadiens continuent à repousser les frontières du savoir sur un éventail de questions, des répercussions environnementales de la variation du couvert de neige et de glace aux effets sociaux et culturels du tourisme et du commerce arctiques. Mais le domaine de la recherche sur l’Arctique au Canada est à la fois complexe et fragmenté. Pour demeurer un leader mondial en recherche sur l’Arctique et le Nord, le Canada a besoin d’une vision claire, qui favorise les découvertes tout en respectant les valeurs, les priorités et le savoir des communautés autochtones et nordiques.

Commanditaire : Consortium d’organismes scientifiques et de recherche sur l’Arctique et le Nord provenant de tout le Canada, sous la conduite d’ArcticNet (voir la liste complète plus bas).

La question

À partir de l’évaluation des connaissances et des données probantes actuelles, quels sont les principaux éléments fondamentaux nécessaires pour créer un réseau scientifique arctique et nordique de premier plan au Canada, qui soit inclusif, collaboratif et efficace?

 

* ArcticNet Inc., Amundsen Science, Arctic Institute of North America/Université de Calgary, Arctic Research Foundation, Musée canadien de la nature, Affaires mondiales Canada, Université Carleton, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, Université Dalhousie, gouvernement du Yukon, Conseil circumpolaire inuit Canada, Université McGill, MEOPAR, Ressources naturelles Canada/Programme du plateau continental polaire, NSERC, Ocean Frontier Institute, Océans Nord, Parcs Canada, PermafrostNet, Savoir polaire Canada, Société du Plan Nord, Université du Québec à Trois-Rivières, Université Laval, Université de l’Alberta, Université du Manitoba, Université d’Ottawa, Université de la Saskatchewan, Université de Victoria, Université de Waterloo, Université du Yukon, Collège Aurora/Institut de recherche Aurora, Pêches et Océans Canada, Environnement et Changement climatique Canada, gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, Inuit Tapiriit Kanatami, Inuvialuit Regional Corporation, Administration régionale Kativik, Société Makivik, Université Memorial, Conseil national de recherches Canada, Nunavut Tunngavik Inc., Nunatsiavut Government, Collège de l’Arctique du Nunavut/Institut de recherche du Nunavut
Fermer
Fermer

Comité D'experts