Susan Ziegler

Susan Ziegler

Professeure, Département des sciences de la Terre, Université Memorial de Terre-Neuve (Saint-Jean de Terre-Neuve, T.-N.-L.)

24 juin 2021

Susan Ziegler est professeure et titulaire d’une chaire de recherche du Canada de niveau 1 en biogéochimie boréale au Département des sciences de la Terre de l’Université Memorial de Terre-Neuve. Elle est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’environnement et d’un doctorat en sciences marines respectivement de l’Université du Massachusetts et de l’Université du Texas. Ses recherches de doctorat ont porté sur le carbone des herbiers marins et la biogéochimie des nutriments. Mme Ziegler a obtenu une bourse postdoctorale du Carnegie Institute of Science au Laboratoire de géophysique de Washington, DC, avant de prendre son premier poste de professeur au département des sciences biologiques de l’Université de l’Arkansas où elle a codirigé le Laboratoire d’isotopes stables de l’université. À ces postes, elle s’est concentrée sur le cycle de la matière organique des milieux humides et des cours d’eau en appliquant une approche combinée de biomarqueurs et d’isotopes stables.

Elle a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 2 en sciences de l’environnement de l’Université Memorial de 2006 à 2016, période pendant laquelle elle a dirigé le transect latitudinal de l’écosystème boréal de Terre-Neuve-et-Labrador, une plateforme de recherche soutenant les études de l’impact du changement climatique sur les paysages forestiers boréaux dans la région de l’Atlantique du Canada. Son groupe de recherche étudie les impacts du changement climatique sur les réserves, la transformation et le devenir de la matière organique dans les sols de la forêt boréale, les ruisseaux et les écosystèmes côtiers de cette région en mettant l’accent sur la compréhension intégrative à l’échelle du bassin hydrographique. Le groupe s’intéresse particulièrement à la compréhension des contrôles hydrologiques et biogéochimiques sur les réserves de carbone et de nutriments dans le sol, le transport latéral de la matière organique et son impact sur la biogéochimie marine, tous les efforts visant à informer les rétroactions carbone-climat.


Rôle : Membre de comité d’experts
Rapport : Le potentiel des puits de carbone au Canada