Stephanie E. Chang

Stephanie E. Chang

Professeure, School of Community and Regional Planning et Institute for Resources, Environment and Sustainability, Université de la Colombie-Britannique (Vancouver, C.-B.)

7 mai 2020

La professeure Stephanie E. Chang s’est jointe à l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) en janvier 2004, où elle a obtenu une double affectation à la School of Community and Regional Planning et à l’Institute for Resources, Environment and Sustainability. Elle a été titulaire d’une Chaire de recherche du Canada (niveau 2) sur la durabilité des villes et la gestion des catastrophes de 2004 à 2013 et est actuellement directrice adjointe du programme de maîtrise en leadership en ingénierie des systèmes. Les travaux de Mme Chang visent principalement à combler le fossé qui sépare l’ingénierie, les sciences de la nature et les sciences sociales quant à la façon d’intervenir par rapport aux enjeux complexes soulevés par les catastrophes naturelles. Ses recherches ont porté sur un éventail de sujets allant de l’étude empirique des grandes catastrophes urbaines à la modélisation et à l’analyse des stratégies de réduction des risques.

Mme Chang a obtenu son baccalauréat ès sciences en génie civil à l’Université Princeton et son doctorat en sciences régionales à l’Université Cornell. Elle est particulièrement intéressée par les questions liées au rétablissement à la suite de catastrophes, à la résilience aux catastrophes, aux systèmes de l’infrastructure urbaine et aux villes de la côte Ouest.

Avant de se joindre à l’UBC, Mme Chang a travaillé comme professeure adjointe à la recherche au Département de géographie de l’Université de Washington. Elle a également travaillé comme chercheuse/consultante pour EQE International à Los Angeles et à Seattle. Mme Chang a reçu le Prix de l’innovation de la- Shah Family (décerné par l’Earthquake Engineering Research Institute (EERI))  en 2001, a été nommée Conférencière distinguée de l’EERI en 2011 et a reçu le Prix d’excellence en recherche de l’Integrated Disaster Risk Management Society en 2018. Elle a été membre des comités de rédaction des revues Earthquake Spectra et Environmental Hazards. Finalement, elle a été membre de 2 comités du National Research Council des États-Unis : Le premier sur la recherche en sciences sociales et les catastrophe; et le second sur le comité de résilience aux séismes.


Rôle : Membre de comité d’experts
Rapport : La résilience aux catastrophes naturelles