Shannon Parker

Shannon Parker

Directrice, Conseils en matière de stratégie et de risque cybernétiques, Deloitte Canada (Saskatoon, Sask.)

12 septembre 2021

En 2020, la gendarme-détective Shannon Parker a été reconnue à l’échelle nationale parmi les 20 chefs de file en STIM au Canada : les femmes au Canada qui montrent la voie.

Elle est présidente du conseil sur les cybercrimes (ECC) de l’Association canadienne des chefs de police ainsi que membre du Comité sur la cybercriminalité des Services nationaux de police du Canada. Elle est actuellement responsable de la délégation canadienne du projet North American Cyber Classification Compendium (NACCC).

En 2019, elle a représenté le Canada lors de la conférence sur la cybersécurité internationale d’Europol à La Haye, aux Pays-Bas, qui portait sur la cybersécurité en entreprise et les stratégies de lutte contre la cybercriminalité. Elle a participé à des échanges sur la cybercriminalité et la criminalistique numérique lors de nombreuses conférences et dans diverses organisations au fil des ans.

Elle est directrice de la stratégie et des conseils en matière de risques cybernétiques chez Deloitte Canada. Auparavant, elle a travaillé au Service de police de Saskatoon (SPS), à l’unité de la criminalité technologique, où elle a appuyé tous les membres du SPS dans le cadre de leurs enquêtes sur le cyberespace et la cybersécurité. Elle possède le titre d’examinatrice en informatique judiciaire de l’International Association of Computer Investigation Specialists ainsi qu’une certification en analyse de traçage des cryptomonnaies. Elle a récemment passé plusieurs années dans l’unité provinciale d’enquête sur l’exploitation des enfants sur Internet en tant qu’examinatrice judiciaire numérique. Shannon Parker est considérée comme une experte informatique en criminalistique à la Cour du Banc de la Reine et dans les cours provinciales.

Elle a créé un cours sur la cybercriminalité et la cybersécurité destiné aux enquêteurs de l’OSINT. En tant qu’auteure, elle a rédigé des articles pour les magazines des chefs de police du Canada et du Manitoba : Cryptocurrency; Advances in Technology and Operational Readiness et NACCC: a Cyber Resource. Elle est également l’auteure d’un manuel de référence de 300 pages sur la rédaction de rapports et la préparation des tribunaux du SPS et a remporté un Superintendents Award pour la création du programme de mesures de rechange du SPS. Mme Parker est également présidente du programme Cops for Cancer du SPS.

Avant de se joindre aux forces de l’ordre, elle était enseignante en mathématiques dans une école secondaire, où elle participait à l’enrichissement et l’indigénisation des curriculums d’anglais et de mathématiques en plus d’avoir conçu, créé et mis en œuvre deux programmes d’engagement des jeunes.


Rôle : Membre de comité d’experts
Rapport : La sécurité publique à l’ère du numérique