Noni MacDonald

Noni MacDonald, O.C., MACSS

Professeure, département de pédiatrie de la faculté de médecine, Université Dalhousie (Halifax, N.-É.)

22 juin 2021

La Dre MacDonald est professeure du département de pédiatrie de l’Université Dalhousie.  Elle possède un baccalauréat ès sciences de l’Université Queen’s (1970), une maîtrise en microbiologie et en immunologie de l’Université d’Ottawa (1971) ainsi qu’un doctorat en médecine de l’Université d’Ottawa (1975) dans le cadre duquel elle a remporté une médaille pour avoir obtenu les meilleurs résultats. De plus, elle a suivi le programme de résidence (CRMCC) en pédiatrie de l’Université d’Ottawa (1978) et est devenue boursière de recherche sur les maladies infectieuses du CRMCC par le biais de l’Université McGill et de l’Université de Rochester (1983). Elle a été la première pédiatre au Canada à être certifiée en maladies infectieuses pédiatriques.

De 1981 à 1999, la Dre MacDonald a occupé les fonctions de professeure adjointe, de professeure agrégée et de professeure du département de pédiatrie et à celui de microbiologie et d’immunologie à l’Université d’Ottawa en plus d’avoir fondé la division des maladies infectieuses. Outre son travail en tant qu’enseignante et chercheuse, elle a été clinicienne au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) ainsi que chef de la division des maladies infectieuses de 1991 à 1999. En 1999, la Dre MacDonald est devenue la première femme à être nommée doyenne d’une faculté de médecine au Canada lorsqu’elle a obtenu le poste à l’Université Dalhousie, poste qu’elle a occupé jusqu’en 2004.

Au cours de sa riche carrière, la Dre MacDonald a exercé de nombreuses autres fonctions, dont rédactrice et fondatrice de la revue académique Paediatrics & Child Health, cofondatrice de MicroResearch, un organisme à but non lucratif qui s’efforce de renforcer les capacités de recherche en Afrique subsaharienne, éditrice de plus de 450 textes et membre du groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur l’immunisation de l’OMS.


Rôle : Membre de comité d’experts
Rapport : Les conséquences socio-économiques de la mésinformation en science et en santé