Kirsten Zickfeld

Kirsten Zickfeld

Professeure, Département de géographie, Université Simon Fraser (Vancouver, C.-B.)

24 juin 2021

Kirsten Zickfeld est professeure émérite en sciences du climat au Département de géographie de l’Université Simon Fraser, qu’elle a joint en septembre 2010. De 2008 à 2010, elle était chercheuse scientifique au Centre canadien de modélisation et d’analyse du climat à Victoria, en Colombie-Britannique. Elle est titulaire d’un doctorat en physique (2004) de l’Université de Potsdam, en Allemagne.

Les principaux intérêts de recherche de Mme Zickfeld portent sur les effets à long terme des activités humaines sur le climat. Elle est reconnue internationalement pour ses recherches sur l’irréversibilité du changement climatique induit par les humains et des budgets du carbone conformes aux objectifs climatiques. Son programme de recherche actuel comprend l’étude des effets des technologies d’émission négative sur le cycle du carbone et le climat à l’échelle planétaire. Mme Zickfeld a publié plus de 50 articles dans des revues scientifiques à comité de lecture, dont plusieurs dans des revues de très prestigieuses. Ses recherches ont été citées plus de 5 200 fois et ont un indice h et un indice i10 de respectivement 34 et 53.

Mme Zickfeld a été l’auteure principale du Rapport spécial sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et est l’auteure principale du sixième Rapport d’évaluation du GIEC à venir. Elle siège également au comité directeur scientifique du Projet mondial sur le carbone. Kirsten Zickfeld a reçu le Prix du Président de la Société canadienne de météorologie et d’océanographie et le Prix du président de l’USF pour le leadership en matière de durabilité.


Rôle : Membre de comité d’experts
Rapport : Le potentiel des puits de carbone au Canada