Catherine Régis

Catherine Régis

Professeure titulaire, Faculté de droit, Université de Montréal (Montréal, QC)

11 août 2022

Catherine Régis est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit et en politique de la santé, codirectrice du Hub santé – politique, organisations et droit (H-pod) et présidente du laboratoire d’IA+ HAICU (Human-Centered AI+ by/for Colleges and Universities) de l’Alliance U7+ qui regroupe plus de 50 universités dans le monde. Elle est également chercheuse au Centre de recherche en droit public, au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM), à l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA), à Mila (Institut québécois d’intelligence artificielle).

Mme Régis a reçu de nombreux prix, bourses et subventions, notamment du Programme des chaires de recherche du Canada, des Instituts de recherche en santé du Canada, du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, du Fonds de recherche du Québec, du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et du Fonds Georg Stellari. Elle collabore avec plusieurs équipes de recherche internationales interdisciplinaires et est membre de divers comités du secteur de la santé et de l’innovation numérique, notamment en tant que coprésidente du Groupe de travail sur l’IA responsable au Partenariat mondial sur l’intelligence artificielle et du groupe de travail sur l’IA digne de confiance de l’OCDE. Elle est régulièrement sollicitée comme professeure invitée dans différents pays, notamment en France et en Israël. Ses travaux publiés dans de nombreuses revues nationales et internationales portent principalement sur l’innovation numérique en santé (notamment l’intelligence artificielle), la gouvernance collaborative dans les systèmes de santé, l’action normative de l’Organisation mondiale de la santé, les modèles innovants de pratique médicale, ainsi que sur la prévention et le règlement des différends dans les soins de santé.


Rôle : Membre de comité d’experts
Rapport : L’échange de données sur la santé